Les marques low cost vont-elles disparaître au profit du nom de l'opérateur réseau?

Les marques low cost ont été lancées les unes après les autres, au cours du second semestre 2011, pour préparer l'arrivée d'un quatrième opérateur de téléphonie mobile. Orange a lancé «Sosh» depuis le 06 octobre 2011, Bouygues Télécom a été le premier à proposer des offres séduisantes avec «B&You» le 18 juillet, puis est arrivé «Red» de SFR, le 11 octobre. Elles ont été introduites quelques mois avant le lancement de «Free Mobile», pour se distinguer du modèle subventionné, avec des offres moins chères sans engagement de durée, avec ou sans acquisition d'un téléphone désimlocké en une ou plusieurs fois sans frais. Aujourd'hui, il est temps de faire un point sur les raisons qui ont poussé les opérateurs à séparer le sans engagement ultra connecté sans boutique, des offres traditionnelles avec engagement, et pourquoi la disparition des marques est envisageable.
 

B and You Sosh Red SFR  Free Mobile


Nouvelles marques sans engagement : Stratégie payante à long terme ?

Le marché des télécommunications sur les 15 dernières années nous explique pourquoi les opérateurs en sont arrivés jusque là. La subvention des téléphones mobiles est une stratégie très connue depuis la nuit des temps, qui associe téléphone et forfait dans un même package. Ce dernier est obligatoirement assujetti à un engagement de 12 ou 24 mois et contient une part de services (Appels, SMS, MMS, Internet) et le prix du téléphone. C'est une sorte de déguisement tout compte fait, qui incite le consommateur à prendre un forfait plus cher avec un «téléphone moins cher» dont le prix est réparti sur cette durée d'abonnement. Enfin, quand on parle de moins cher, ce n'est pas vraiment la réalité, puisque des calculs simples permettent d'en conclure qu'un forfait low cost sans engagement avec téléphone acheté librement, revient moins cher qu'un téléphone subventionné. Prenez votre calculatrice ou comparez sur notre site.

En plus, de la subvention des téléphones, il est clair que les opérateurs mobiles ont créé bon nombre de points de vente (et de l'emploi) un peu partout sur le territoire français, et notamment dans des villes plus ou moins denses. Entre temps, l'outil Internet (www) a explosé et petit à petit de nouveaux services ont débarqué sur la toile, ce qui a amené un coté pratique, utile, simple et rapide directement chez soi. Le confort de l'internet, le développement des systèmes d'exploitation (Windows, Android, iOS) et des smartphones, le savoir partout en un clic, sont devenus les réflexes et références pour bon nombre de consommateurs. Les services souscrits en boutique perdent du terrain, et Internet prend le dessus assez brutalement.

Pendant ce temps, les forfaits n'évoluent pas beaucoup, on privilégie le marketing de masse, des offres à n'en rien comprendre ! On ne sait plus quel forfait choisir, et c'est normal, il faut à tout prix que le consommateur s'y perde, pour le faire payer toujours plus. En effet, on a au moins une de nos connaissances, qui était tellement accroc à son téléphone portable ou smartphone, qu'elle décida de garder son appareil après la durée d'engagement. De toute manière, je vous ai dit que j'ai eu le téléphone gratuitement, et que je paie toujours le même montant, je ne suis pas perdant !

Bon nombre de personnes n'ont peut être pas remarqué, que si l'abonnement continue après sa fin, c'est triple quadruple rémunération pour l'opérateur mobile ! Pendant ce temps, des conseillers essaient de vous reconduire votre contrat en vous attribuant une nouvelle offre marketing complètement incompréhensible, mais bon, vous acceptez... les conseillers sont tellement gentils ! A vrai dire, vous avez une baisse de 5€/mois avec plus ou moins la même chose, mais sans le nouveau téléphone ! On peut également vous proposer un nouveau smartphone gratuit ou à tarif préférentiel 1 euro avec un engagement de 24 mois, pour le même prix, mais sans faire attention. On se rend compte que le téléphone ne vaut pas grand chose sur le marché, et que vous allez payer une part correspondant à la moitié de votre forfait mensuel pendant 24 mois pour rembourser un téléphone qui vous aurez coûté beaucoup moins cher en téléphone nu : une rente qu'on peut apprécier du bon coté !

Eh oui, vous avez payé le prix de votre téléphone gratuit ou à prix préférentiel dans le prix de votre forfait cher depuis des années, et depuis l'arrivée des premiers mvno sans engagement en 2009, les choses ont changé. Le 10 Janvier 2012, avec Free Mobile, ça faisait BOOM !

Maintenant, vous pouvez payer votre téléphone avec des modalités de paiement avantageuses : 4 fois, 12 ou 24 fois avec ou sans frais. Le prix de votre forfait ne dépendra pas du tarif de votre smartphone.

Les opérateurs mobiles qui avaient une petite idée des nouvelles offres de Free, ont décidé de ne pas perturber leur système de subvention qui rapportent, en lançant le Sans Engagement à part. Ainsi, on a tendance à penser que c'est pas cher parce qu'il n'y a pas de boutiques, les offres sont uniquement sur le web, le service client par téléphone est inexistant, il faut passer par le tchat ... mais non, cela dépend de l'opérateur choisi. En effet, Free Mobile propose un service d'assistance par téléphone avec des forfaits low cost sans engagement. Pourquoi B and You, Sosh, Red ne proposent-ils pas une solution similaire ?

Chaque opérateur a une politique différente, un business plan et une masse salariale à gérer, mais Orange, SFR et Bouygues Télécom, ne veulent pas concurrencer leurs abonnements avec engagement. Pour cela, ils essaient de se différencier et de sortir des arguments qui pousseraient les consommateurs à toujours garder leur engagement, d'où ces créations de marques bien spéciales pour ne pas mélanger les esprits et réserver le plus lucratif (avec le plus de marges) pour l'opérateur réseau.

Pourtant, l'avenir restera le sans engagement low cost sans perte de qualité sur les services, alors autant abandonner les marques low cost en les remplaçant par le nom de leur opérateur hôte ? Nous pensons sérieusement que les marques créés pour l'occasion dévalorisent le réseau de l'opérateur, et qu'il faut vendre des offres pas chères sous le nom du réseau, y'a pas de raison de faire autrement.

Il faut vendre du low cost chez Bouygues Telecom, Orange, SFR sans brouiller l'esprit du consommateur. Le service client téléphonique doit être un service compris dans des forfaits libres à moins de 20€/mois, ceux qui en ont besoin, l'utiliseront sans excès, les autres se débrouilleront eux même grâce à LowcostMobile et aux forums.

Nous avons créé un comparateur de forfaits sans engagement pour vous faciliter la vie, et réaliser des économies en payant le juste prix. Restez libre comme nous depuis Janvier 2009, et appréciez ce moment !



.