Fréquences 900Mhz en 3G : vers une couverture totale de la population

La technologie UMTS (pour Universal Mobile Telecommunications System) a considérablement accéléré le développement de l'accès internet mobile et des services innovants qui y sont associés, tout en offrant un accès à la 3G toujours plus puissant jusqu'à des débits de 42,2 mégabits en théorie avec un smartphone compatible et puissant. Initialement déployée en France dans la bande de fréquence 2100Mhz, l'ARCEP (gendarme des télécoms) a autorisé tous les opérateurs en 2008, à procéder aux refarming de la bande 900Mhz pour déployer la technologie de 3ème génération. La 4G viendra en complément pour renforcer les zones denses en premier lieu et via des technologies intégrées dans les Femtocell et Picocells.

Logo 3G 900Mhz

La fréquence 900Mhz est utilisée depuis les années 90 pour les services GSM comprenant l'accès à la techno GPRS et EDGE. Elle commence à devenir obsolète puisque ses fonctionnalités sont limitées à l'émission et réception d'appels voix, d'envoi et réception de SMS, ainsi qu'un accès à internet jusqu'à 384 kbit/s maximum en théorie, permettant aussi l'envoi de MMS.

Le refarming de la bande de fréquence 900Mhz en 3G/UMTS est un vrai enjeu d'aménagement du territoire, puisqu'il permettra d'accéder à internet en haut débit en mobilité même dans les endroits les plus reculés. La 3G permet d'obtenir des débits jusqu'à 42 mégabit/s en DC-HSPA+ ou encore H+ ou Dual Carrier utilisant 2 cellules à la fois. Par ailleurs, d'autres technologies sont utilisées : HSDPA (14 mégabit/s) et HSPA+ (21 mégabit/s).

Les fréquences 900Mhz ont de meilleures propriétés de propagation des ondes radio et pénètrent mieux dans les bâtiments par rapport aux fréquences dans la bande 2,1Ghz. Cette dernière est encore très utilisée un peu partout en France, mais la tendance est baissière, on le remarque d'ailleurs, dans les derniers rapports de l'ANFR de février et mars 2013. L'effet Free Mobile devrait également intensifier le passage de 2100 à 900 Mhz, il a d'ailleurs lui même intensifier le déploiement de ses antennes relais en 900Mhz en plus du 2100Mhz depuis le 1er Janvier 2013, un bloc de 5Mhz lui étant réattribué par l'ARCEP dans les zones très denses.

Nous avons remarqué en testant le réseau Free Mobile sur un site fonctionnel à la fois 900 et 2100, que notre smartphone passe de l'une à l'autre fréquence selon la puissance reçue par le smartphone. En effet, si la fréquence 2100Mhz décroche, la 900Mhz prend le relais. A vrai dire, il semblerait que la fréquence 900Mhz soit principalement réservée aux smartphones indoor (à l'intérieur d'un bâtiment), et lorsque vous êtes à la limite de propagation du 2100Mhz, là où le signal est insuffisant. Les équipements des opérateurs et le smartphone semblent s'auto-adapter à ses fréquences selon le signal encaissé. Cela permet au 4ème opérateur de gérer convenablement son spectre de fréquences par rapport à la proximité et l'utilisation de ses clients.

Chez SFR, Bouygues ou Orange, on a remarqué que s'il y a un site en 900Mhz, la fréquence 2100Mhz est absente (l'un ou l'autre).

Il est indispensable d'effectuer rapidement le transfert des fréquences GSM 900 en UMTS 900, en développant parallèlement une offre de petits smartphones low cost compatible UMTS 900/2100 et rétro compatible GSM 900/1800 afin d'assurer le passage en douceur pour les clients actuels. L'inconvénient principal repose sur le parc de téléphones 2G qui reste encore conséquent, les opérateurs ne peuvent pas se permettre de couper l'accès au GSM, sans s'assurer que ses clients possèdent bien un téléphone compatible 3G avec les fréquences adaptées.

En conclusion, on rappelle que la technologie UMTS 3G/3G+/H+ permet d'accroître le transfert de données (octets), et apportera le confort nécessaire de ses prochaines années dans les zones les plus campagnardes avec le 900Mhz. La 4G devrait s'intensifier et être "prometteuse" en débit jusqu'à 150 mégabit/s en téléchargement et 50méga en upload, dans les zones denses, avec les smartphones 4G+ LTE Advanced (3GPP Version 10 cat4). Toutefois, la couverture restera nettement inférieure à la 3G au départ, puisque les bandes de fréquences utilisées sont en 2600Mhz et bientôt en 1800Mhz, avec en prime les fréquences en Or en 800Mhz. 2013 et 2014 devrait être une année charnière à la sortie d'appareils mobiles en tout genre compatible UMTS/LTE/LTE Advanced, avec rétrocompatibilité GSM. Les Femtocells, Picocells aménèront de la 4G à domicile (en plus de la 3G), à condition d'avoir une connexion résidentielle rapide telle que la Fibre Optique, ou encore le VDSL2, et pourront servir de Hotspot communautaire pour conserver les ressources des antennes relais et infrastructures déployées par l'opérateur (décentralisation), uniquement aux clients nomades, ne bénéficiant pas d'un accès proche à une Box, un réseau Wifi ou 3G/4G en passant par un Picocell.

Il sera même possible de transiter des données en 4G/LTE au lieu de 3G via un Picocell, même si la distance par rapport au NRA (central téléphonique) ne suffit pas à bénéficier d'un tél débit, en attendant le déploiement de la fibre optique.

 

Catégorie(s):

OR_SH_AFFI_WE_CV_PROSP_BAN_468x60_Zanox__Affiliation Sosh 1 _2015