Avril 2013 : L'ANFR publie l'observatoire des stations 2G, 3G et 4G

L'Agence Nationale des fréquences a publié ce lundi, l'observatoire des déploiements 2G, 3G et 4G en France comme tous les mois. Pour la première fois, l'ANFR dévoile les stations 2G (GSM), sans aucun doute pour montrer l'extinction progressive d'une technologie vieillissante qu'il faut remplacer dans les plus bref délais par les fréquences 3G 900Mhz et 2100Mhz. La tendance continue avec toujours plus de sites en UMTS 900Mhz, au détriment du 2100Mhz pour certains opérateurs, et une augmentation des accords pour la 4G pour SFR, Orange et Bouygues sauf Free Mobile.

Interprétation des résultats et comparaison

Au 1er avril 2013, il y avait 37 216 sites équipés pour la 3G contre 37 475 sites au 1er mars 2013 en bande 900 et 2100Mhz, et 1 443 pour la 4G en bande 2,6Ghz contre 1 099 le mois précédent. Ce dernier chiffre reflète une hausse de 30% sur un mois, soit 344 nouveaux sites 4G LTE en 2 600Mhz qui on reçu un accord de l'Agence au cours du mois écoulé.

L'ANFR publie pour la première fois, le déploiement des réseaux 2G (GSM, GPRS, EDGE) ce qui nous permettra les mois suivants de comparer et d'évaluer l'extinction progressive d'un signal radio qui n'offre pas plus de 384 kbit/s par connexion internet. Il y a 38 589 sites équipés en 2G au 1er avril.

Pour ce qui est du déploiement 3G, les 4 opérateurs mobiles français ont obtenu 12 060 accords de l'ANFR pour l'UMTS 900Mhz contre 11 533 en mars, et 8 663 mises en service contre 8306. Chacun des opérateurs a une politique de passage au 900Mhz au détriment du 2100Mhz sauf Free Mobile qui continue à croître doucement sur la fréquence 2100Mhz en plus du renforcement de son réseau sur la bande 900. Orange continue également son déploiement en UMTS 2100, petite croissance en plus de l'augmentation des sites en UMTS 900Mhz.
Les accords UMTS 2100 sont en légère baisse, ce qui nous pousse à dire que la stratégie est en marche, pour posséder une couverture totale de la population à l'intérieur comme à l'extérieur en 3G 900Mhz grâce aux propriétés des basses fréquences : 30 789 accords ANFR au 1er avril, contre 31 060 en mars, 28 196 en service contre 28 569 le mois précédent.

Accords 3G 900Mhz : +10 pour Orange, +105 pour SFR, +117 pour Bouygues et +298 pour Free Mobile
Accords 3G 2100Mhz : +6 pour Orange, -353 pour SFR,  -29 pour Bouygues et +49 pour Free Mobile

Tableau 3G Avril 2013

La tendance est à la baisse, toutefois l'UMTS 2100Mhz résistera encore pendant de nombreuses années pour renforcer le 900Mhz.

On notera qu'il est possible que les opérateurs conservent et utilisent simultanément le 900 et le 2100Mhz sur un même site, avec le même principe de Free Mobile. Il faut avant tout libérer les fréquences du GSM. Comme vous pouvez le constater sur les tableaux, Free Mobile possède le même nombre d'accords ANFR et de supports en 900 et en 2100, cela signifie qu'il utilise les 2 fréquences sur chacune de ses antennes relais.

SFR, Orange et Bouygues Télécom possédent encore trop peu de supports 3G supportant à la fois les 2 fréquences. 
Il y a au total un maximum de 33 262 supports 3G en service, dont 28 196 en 2100Mhz et 8 663 en 900Mhz.


La 4G (LTE) continue sa progression + 30%

Les opérateurs mobiles sauf Free, continuent leur développement pour la 4G en bande 2,6Ghz, puisque les accords de l'ANFR ont augmenté de 30 % par rapport au mois précédent, soit +102 autorisations pour Orange (total de 562), +122 pour SFR (total de 456) et +143 pour Bouygues (total de 484). Free Mobile n'a pas donné signe de vie sur l'aspect 4G pour ce mois ci, mais nous mettons des réserves sur ces chiffres. En effet, Free peut très bien déployé discrètement et demander l'autorisation à l'ANFR au dernier moment pour ne pas renseigner sur ses activités et son déploiement, il est d'ailleurs très doué pour brouiller les pistes et pour surgir d'un seul coup en surprise.

Tableau 4G Anfr Avril 2013


Concernant le déploiement 2G, il y a 36 951 accords ANFR en GSM 900, 19 575 en GSM 1800, pour 38 589 accords de supports, ce qui signifie une large proportion de sites ayant à la fois le 1800 et le 900Mhz. Ce sont ces chiffres que nous allons surveiller de prêt pour anticiper l'engouement de la 3G 900Mhz. Le GSM 1800Mhz devrait être remplacer progressivement d'ici quelques années par la 4G notamment chez Bouygues Télécom qui compte lancer son réseau le 1er octobre 2013, mais les autres opérateurs peuvent s'ils le souhaitent demander à l'ARCEP l'autorisation de déployer la 4G sur le 1800 (pas gratuit). Par ailleurs, à compter de 2016, les fréquences seront neutres, et chacun pourra y déployer la technologie qu'il souhaite.

Tableau 2G ANFR Avril 2013





Catégorie(s):

Tag(s):

.