2G 1800Mhz : pourquoi Free gardera cette fréquence pour la 4G

Le mois dernier, la société Free Mobile indiquait qu'elle avait l'intention d'utiliser la fréquence 1800Mhz pour déployer la 2G (GSM). Cette possibilité est offerte au 4ème opérateur s'il en fait la demande auprès de l'ARCEP en payant, et dès lors que les opérateurs auront réattribué une partie de leur spectre de fréquence. Nous allons vous démontrer que l'opérateur n'investira probablement pas le terrain de la 2G même en 1800Mhz, qu'il la gardera pour la 4G (LTE). Il s'agit plutôt d'un leurre pour que les concurrents freinent le passage complet de la 2G vers la 3G et que leur stratégie fasse défaut.
 

4G Refarming 1800Mhz  Logo Free Mobile

Investir sur la technologie 2G en 2013-2014 : mauvaise idée

La technologie GSM (2G) date des années 1990, et permet des débits internet jusqu'à 384 kbit/s avec l'évolution EDGE, de même les clients peuvent appeler, recevoir des appels ou envoyer et recevoir des sms et mms. Pourquoi un opérateur possédant une licence 3G mais non une licence 2G, se déciderait en 2013 à investir le terrain de la 2G alors que cette technologie est vieillisante. Free veut-il investir dans les technologies sans avenir ?

En fait, il y a peu de raisons d'investir dans la 2G en 2013-2014. Le parc de téléphones 2G Only est devenu marginal, et il existe maintenant des appareils 2G et 3G pour seulement 20€. L'opérateur Free Mobile propose le ZTE F160 à seulement 19€. Ce dernier est compatible avec les fréquences 2G GSM 900/1800/1900Mhz ainsi que la 3G UMTS 900/2100Mhz.
Free peut appeler les clients qui possèdent un téléphone 2G, en analysant la fréquence d'utilisation du réseau Orange sur couverture Free Mobile et l'IMEI lié à l'appareil, puis les inviter à changer de mobile, ou même leur offrir un nouveau mobile compatible avec leur réseau 3G. Les opérateurs ont les moyens de renouveler le parc de mobiles 2G français existant vers un téléphone 3G, rétrocompatible 2G au cas où vous voyagez dans les pays ayant du retard au niveau de l'extinction du signal 2G, et il y en a ...

Il est vrai qu'une minorité de voyageurs étrangers posséde des téléphones 2G en se rendant en France, mais cela reste très marginal. L'engouement pour la technologie 3G est devenu prépondérant, si votre appareil 2G tombe en panne, vous allez dorénavant faire attention à bien acheter un téléphone 2G et 3G le moins cher possible si vous en attendez la fonction appels, sms et mms uniquement sans avoir besoin d'un débit internet important.

Il faut savoir que la voix, SMS et MMS passent par la 3G et 4G (VoIP) maintenant, aucune raison de conserver cette technologie vieillisante.

De plus, le trafic lié à la 2G pour les clients Free Mobile possédant un téléphone uniquement 2G, passe par le réseau Orange, partenaire dans le cadre du contrat d'itinérance. Pourquoi investir dans la 2G, si on peut louer pour pas cher ailleurs ? ce n'est pas le trafic 2G qui coûte cher, puisque les débits internet sont lents. Ce n'est pas non plus la voix et le SMS qui ruinera l'opérateur. L'équilibre se trouve avec le principe de la terminaison d'appels (communications entrantes et sortantes), c'est avant tout la 3G+ (HSPA+) sur réseau d'Orange qui coûte cher à Free Mobile.

Que faut il retenir de l'annonce de Free ?

Le 4ème opérateur veut brouiller le chemin de ses concurrents, et notamment de Bouygues Télécom, qui possède beaucoup d'antennes mobiles GSM en 1800Mhz, et moins d'antennes UMTS 900Mhz. De cette manière, il indique que la fréquence a encore de l'avenir pour la 2G, donc freine la motivation des opérateurs à l'utiliser pour une autre technologie.

En fait, si Free Mobile achète la fréquence 1800Mhz auprès de l'ARCEP, c'est pour l'utiliser avec le très haut débit mobile : la 4G LTE et 4G+ LTE Advanced. Cette fréquence est intéressante du fait d'une propagation meilleure que la 2600Mhz, et parfaite pour densifier les débits sur une zone déterminée. La couverture 4G est notamment meilleure à l'intérieur des bâtiments, alors qu'elle aurait été difficile avec le 2600Mhz.

Les spectres de fréquences seront neutres dès 2016, et pourront être utilisés sans contrainte technologique. Les opérateurs mobiles pourront déployer la 4G en 1800Mhz sans surcoût supplémentaire, alors que Bouygues Télécom qui a souhaité utiliser la fréquence pour la 4G avant 2016, doit payer une redevance plus importante.

Free Mobile veut bien utiliser la fréquence 1800Mhz pour la 4G et non la 2G, la probabilité du contraire est très minime. Une dernière chose, l'ANFR a publié pour la première fois au début du mois d'Avril 2013,  les statistiques de déploiement 2G dans la bande de fréquence GSM 900 GSM 1800. L'agence nationale des fréquences veut nous montrer l'extinction provisioire du GSM au bénéfice de l'UMTS. Les prochaines années s'annoncent riches en couverture mobile haut débit, et pas qu'en zones denses, partout sur le territoire français.





Catégorie(s):

.