F-ADSL: Free Mobile pourrait utiliser le couplage de lignes ADSL2+

Le 4ème opérateur mobile pourrait utiliser le couplage de lignes ADSL2+ pour la DATA en 3G/3G+ en plus de plusieurs liaisons louées SDSL Orange Business qui assurent la Voix et les SMS. Le F-DSL est une technologie maison d'Iliad, maison mère de Free et Freemobile, qui permet un débit maximum de 174 Mbit/s en réception et 18 Mbit/s en émission en couplant entre 8 à 18 lignes ADSL2+ vers le central téléphonique et vers son réseau dégroupé en fibre optique. Elle a été dévoilée lors d'un communiqué de presse en novembre 2005.

Logo Free Mobile

A cette date, la cellule R & D Freebox avait réussi grâce au couplage de lignes à atteindre de tels débits, alors même que la Freebox permettait des débits ATM jusqu'à 24 mégabit/s pour les personnes proches d'un NRA.

Les antennes mobiles des opérateurs sont connectées soit en faisceau hertzien (FH), soit en agrégation xDSL (couplage de lignes), ou soit en fibre optique. Cela dépend de la proximité d'une liaison fibre optique, d'un NRA, le faisceau hertzien est une solution miracle pour relier certaines zones très reculées avec des débits corrects.

En introduisant la technologie F-DSL, Free peut améliorer la connectivité de ses antennes en passant par la boucle locale cuivre de France Telecom. Arrivé au répartiteur, le trafic restant s'achemine par fibre optique jusqu'aux datacenters à Paris. Free ne loue pas à l'ARCEP de faisceau hertzien haute fréquence, mais utilise à certains endroits, un faisceau hertzien à base de fréquence Wimax 3,5Ghz.

En expérimentant la technologie F-ADSL, Free détient l'expérience pour déployer une solution à moindre coût. Une antenne mobile située à 1800 mètres d'un NRA pourra délivrer jusqu'à 120 mégabit/s en download.

Avec la pré-généralisation du VDSL2, Free et les opérateurs Orange, SFR ou Bouygues Télécom pourraient même expérimenter une technologie de couplage de lignes VDSL2. L'équipementier Alcatel-Lucent propose le «VDSL2 Vectoring» et effectue actuellement des essais avec China Telecom et Tunisie Telecom. Cette technologie de vectorisation permet d'éliminer le bruit sur la ligne, ce qui permet d'atteindre un débit maximum par ligne de 100 mégabit/s en download et 50 mégabit/s en upload plus facilement. Plusieurs lignes VDSL2 avec un équipement adapté permettraient des débits jusqu'à 500 mégabit/s par antenne voir plus. Il faut toutefois que l'antenne soit située à moins de 800 mètres pour qu'elle apporte un vrai gain de bande passante.

Le couplage de lignes ADSL2+ ou VDSL2 sont des bonnes technologies pour relier les antennes UMTS (3G) et fournir des débits suffisants sur la majeure partie de la population. Seulement à terme, avec la 4G LTE et LTE Advanced, ces technologies seront dépassées, et la liaison en fibre optique jusqu'à l'antenne reste la solution la plus adaptée avec la demande croissante de bande passante des utilisateurs : streaming, téléchargement. L'Union Européenne parle même du futur de la 4G «La 5G».

Après le F-ADSL, Free pourrait expérimenter rapidement si ce n'est pas déjà fait, du couplage F-VDSL s'inspirant de la technologie VDSL2.  




Catégorie(s):

.