Fréquences 700Mhz : une bonne affaire pour Free sans 800Mhz

L'état a décidé en mai dernier l'attribution d'une partie des fréquences de la TNT au profit de la téléphonie mobile, et plus particulièrement les fréquences 700Mhz (canaux 49 à 69). Il y a bien un opérateur qui se réjouit de cette décision comme nous vous l'avons annoncé précédemment. Il s'agit de Free Mobile qui ne détient pas à ce jour de «fréquences en or» dans la bande des 800Mhz.

Visuel 4G 5G 700Mhz

Les fréquences 700Mhz en or

L'ARCEP a attribué en décembre 2011 la bande de fréquences 800 Mhz à Orange, SFR et Bouygues Télécom. Chaque opérateur se répartit un spectre duplex de 10Mhz pour le download et l'upload (technologie FDD). Outre les problèmes d'interférence avec la TNT, cette bande était qualifiée de fréquence en or car elle était chère et la plus basse jamais attribuée dans la téléphonie mobile pour des services à très haut débit : la 4G avec les techno LTE et LTE Advanced. (retrouvez les lots de fréquences par opérateur)

Comme nous vous l'avons déjà indiqué, plus une fréquence est basse et plus elle a de propriétés de propagation radio importantes. En résumé, une antenne mobile 700Mhz couvrira une plus grande partie de la population, de plus elle pénétra mieux dans les bâtiments. Cela permet le déploiement de la 4G dans les zones rurales, où les ondes couvrent plusieurs villes ou villages à l'aide d'un seul pylône.

Logo Free MobileCes fréquences 700Mhz sont une bonne affaire pour Free Mobile puisqu'il n'a pas obtenu de lot de fréquences dans la bande 800, et d'autre part chacun des opérateurs n'a pas forcément la capacité à acheter du nouveau spectre en 700Mhz (694 à 790Mhz), alors qu'ils viennent tout juste de dépenser une somme importante et que le retour sur investissement sera long.

L'autre avantage du quatrième opérateur sur ce dossier, c'est qu'il pourrait s'emparer d'un duplex de 20Mhz alors que ses concurrents ne possèdent qu'un duplex 10Mhz chacun qui limite les débits en download et upload. Retrouvez notre tableau sur les débits en fonction de la bande spectrale.

Dans cette course aux débits et à la 4G, il est important pour chacun des opérateurs d'être toujours plus innovant et démontrer leur capacité à fournir un maximum de débits en téléchargement et en envoi de données avec un temps de réponse bas (ping), à toute heure de la journée. Avec une largeur de 20Mhz ou même 40Mhz à terme, Free pourrait se rapprocher de la vitesse de la technologie LTE Advanced jusqu'à 300 mégabit/s pour un bon nombre d'utilisateurs.

Bien entendu, SFR, Orange et Bouygues Télécom sont aussi sur l'affaire, mais il sera plus difficile pour certains d'acquérir une partie du spectre 700Mhz alors même qu'ils ont investi des sommes colossales pour l'obtention des fréquences 2600Mhz et surtout 800Mhz.

L'état ne bradera pas les fréquences 700Mhz, et l'appel à candidatures de l'ARCEP devrait intervenir en 2014 pour un lancement pas avant 2016, en attendant l'harmonisation chez les pays frontaliers : Belgique, Allemagne, Italie, Espagne, Suisse etc.

Nous reviendrons prochainement sur la fréquence Wimax obtenue par Free (IFW) dans la bande 3,5Ghz. Elle pourra être utilisée à terme pour la 4G, alors même que nous avons démontré son utilisation en faisceau hertzien ces derniers mois.

 

.