Orange et SFR attaqués par leurs concurrents pour 1,4 milliards d'euros

L'opérateur Bouygues Télécom, Virgin Mobile et NRJ Mobile (MVNO) ont porté plainte contre Orange et SFR auprès du tribunal de commerce de Paris, pour des pratiques anti-concurrentielles entre 2005 et 2008 selon L'Expansion. Ils leurs réclament plus de 1,4 milliards d'euros.

Orange  SFR

Chaque opérateur a entamé sa procédure suite à une décision de l'autorité de la concurrence condamnant Orange et SFR sur les offres commerciales sur Internet. Ces offres permettaient d'appeler en illimité entre clients du même réseau (numéros illimités vers Orange, SFR...). 

«Les deux sociétés disposaient d'une part de marché de 83% et ont pu bénéficier de ce système pour attirer des nouveaux clients mais aussi pour les retenir»

Au total, Bouygues Télécom, Oméa Télécom (Virgin), Outremer-Télécom (Only) et Euro-Information Télécom (NRJ, CIC, Crédit Mutuel...) réclament 790 millions d'euros à Orange et plus de 650 millions d'euros à SFR.

En décembre 2012, l'ADR avait déjà condamné Orange à payer la somme de 117,4 millions d'euros, et SFR 65,7 millions en estimant que cela permettait d'amplifier l'effet Tribu, une propension des proches à se regrouper auprès d'un opérateur en incitant à changer d'opérateur.

«Les deux sociétés ont fait appel de ces amendes, ce qui pourrait "geler" les plaintes récentes déposées devant le tribunal de commerce de Paris. "Notre demande est tout à fait normale et légitime, confirme Pascal Rialland, directeur général de Virgin Mobile. Mais ce genre de procédure peut prendre beaucoup de temps»

 

Tag(s):

.