Bande 3,5Ghz : Huawei atteint 770 mégabit/s en 4G LTE-Advanced

Huawei, un groupe leader dans la fabrication d'équipements réseaux,  annonce qu'il a réussi à atteindre des débits de l'ordre de 770 mégabit/s maximum en téléchargement sur la bande 3,5Ghz avec la technologie LTE-Advanced au Japon.

Logo Huawei

Les tests ont été effectués fin août, en agrégeant plusieurs porteuses et sur un spectre de fréquence équivalent à 100Mhz. Le but de cette démonstration est de libérer les fréquences 3.500Mhz pour les adopter en plus des autres bandes LTE déjà disponibles dans le monde.

La manifestation s'est déroulée dans le quartier urbain dense de Ginza à Tokyo par l'opérateur mobile Softbank, un des fournisseurs japonais. D'autres représentants étaient présents tels que China Mobile, Uk Broadband, le forum Wimax ainsi que des entreprises qui conçoivent les puces chipsets.

Le LTE-A pour LTE-Advanced (4G+) incorporé dans un équipement Huawei peut fournir un maximum de 770 mégabit/s avec une vitesse moyenne de download à 500 mégabit/s sur plusieurs sites du réseau. Les fréquences sont utilisées en mode TDD LTE c'est à dire qu'elles sont partagées aussi bien pour l'upload et le download, technologie qui n'est pas utilisée en France. On utilise le FDD LTE, une fréquence dédiée pour le téléchargement et une autre pour l'envoi de données.

Huawei souligne que les débits peuvent monter jusqu'à 1,2 Gb/s avec la technologie «Five Carrier CA» lorsqu'il est exécuté sur une unité radio distante.

En 2015, le Japon devrait allouer un spectre plus large de 3,4 à 3,6Ghz, et à travers le monde, chaque état cherche des solutions pour multiplier les débits existants, cela passe notamment par l'utilisation simultanée de basses et hautes fréquences.

En France, l'opérateur Iliad via sa fililale IFW exploite une partie de la bande 3,5Ghz en cellulaire mais aussi en faisceau hertzien dans certaines zones.

Source : Communiqué de presse.
 

OR_SH_AFFI_WE_CV_PROSP_BAN_468x60_Zanox__Affiliation Sosh 1 _2015