L'ANFR publie l'observatoire des antennes au 1er février

L'agence nationale des fréquences a publié son observatoire sur le déploiement des technologies mobiles. Au 1er février 2014, 12 945 sites ont été autorisés pour émettre en 4G, contre 12 525 un mois plus tôt, soit une augmentation de 425 sites seulement.

Logo ANFR

Le déploiement de la 4G continue progressivement avec une tendance plutôt calme en ce début d'année. A ce stade, Bouygues Télécom est leader en nombre d'antennes actives en France, avec plus de 5 896 supports 4G qui peuvent émettre à la fois en 4G 800Mhz, 2,6Ghz et/ou 1800Mhz. Orange le suit de très prêt avec près de 4 700 supports, puis arrive SFR avec seulement 1 405 supports et Free Mobile 994.

Evolution Supports 4G
 
Les autres graphiques nous montrent une croissance plutôt modérée des antennes 2,6Ghz ces derniers mois, une faible augmentation du nombre d'antennes 1800Mhz alors qu'elles avaient connu un développement important avant l'ouverture officielle de la 4G 1800Mhz chez Bouygues Télécom. Concernant la fréquence 800Mhz, elle connaît une plus forte progression ces 4 derniers mois, mais n'arrive pas encore au niveau de déploiement des sites avec une fréquence 2,6Ghz.

Concernant la 3G, le nombre d'accords reste stable, avec une tendance au recours à l'UMTS 900Mhz. Ceci s'explique par les annonces récentes des opérateurs qui visent à attribuer un bloc de 2 x 5 Mhz pour la 3G dans les grandes villes. SFR dispose actuellement de près de 5 678 supports pour la 3G 900Mhz, Orange 1 949, Bouygues Télécom 2 701 et Free Mobile 2 653.

On peut souligner également le nombre d'accords en 3G 2100Mhz toujours impressionnant chez Orange, premier opérateur en France, avec plus de 15 000 antennes actives. Il a préféré densifier le nombre d'antennes avec cette bande qui possède des propriétés de propagation inférieures au 900Mhz, mais il doit surtout conserver son spectre pour la technologie GSM qui accueille encore beaucoup de clients (Orange + Itinérance Free Mobile). SFR, quant à lui, possède la meilleure couverture 3G grâce à un nombre de sites 900Mhz importants, mais il pâtit souvent sur les débits possibles par faisceau hertzien. Bouygues Télécom améliore considérablement la couverture 3G ce mois-ci avec plus de 900 antennes 3G 900Mhz actives par rapport au mois précédent. Free Mobile poursuit son déploiement stratégique à sa vitesse, avec 2 653 antennes actives simultanément en 900 et 2100Mhz (+145 par rapport au 1er Janvier 2014).

Malgré une poussée vers la 4G, la technologie 2G (GSM/EDGE) résiste encore, l'extinction du premier signal radio disponible ne se fera pas véritablement avant quelques années. Ceci est dû principalement par l'utilisation de terminaux 2G importants sur le territoire, et surtout car les opérateurs concernés possèdent des obligations de maintien avec la licence acquise.
La réduction du spectre pour la 2G au profit de la 3G 900Mhz se fera petit à petit dans les zones où le trafic 2G est de moins en moins important. Cette technologie vieillissante a encore de beaux jours devant elle pour l'émission et la réception d'Appels et SMS.

 

Catégorie(s):

OR_SH_AFFI_WE_CV_PROSP_BAN_468x60_Zanox__Affiliation Sosh 1 _2015