Contrat Roaming : les clients pourront choisir un second opérateur dans l'Union Européenne

En plus de la baisse de l'Eurotarif prévue le 1er Juillet 2014, une nouvelle règle entrera en vigueur afin de choisir un second opérateur uniquement pour les services Roaming. Elle sera applicable à tous les clients français désireux de payer moins cher leurs communications dans le pays visité.

Concrètement, que prévoit le réglement européen?

Dans une poignée de jours, les clients d'un opérateur auront la possibilité de confier les services d'itinérance à un autre opérateur étranger si une telle offre existe, séparé des services mobiles nationaux. Elle s'applique aussi pour tous les opérateurs dans l'UE pour les services roaming de leurs propres clients. 
Le changement sera gratuit et prendra effet dans un délai maximum de 3 jours ouvrables à compter de la souscription avec le nouvel opérateur dédié aux services d'itinérance. Selon nos premières informations, il ne sera pas nécessaire de changer de carte SIM pour bénéficier des 2 contrats opérateurs, et vous conserverez votre numéro d'appel métropolitain.

De même, le client pourra choisir un opérateur alternatif dans le pays européen visité pour l'internet mobile. A ce stade, il faut savoir qu'il n'est toujours pas possible de souscrire à une offre avantageuse en Internet mobile à l'étranger sans bénéficier d'une carte bancaire émise dans ce pays, et par conséquent d'un compte bancaire. Cette mesure doit permettre de diminuer les coûts en Roaming pour l'utilisateur final, afin de choisir l'offre la plus économique, la plus concurrentielle.

L'opérateur devra prévenir tous ses clients de cette possibilité via l'envoi d'un SMS/Email ou directement sur la facture, les clients ne sont pas obligés d'y souscrire. Par ailleurs, si vous avez une offre incluant du roaming, il est question d'allonger le délai de changement de l'opérateur roaming en ne dépassant pas trois mois, nous attendons une confirmation à ce sujet. Depuis quelques mois, la recrudescence des offres avec roaming inclus serait-elle en partie liée à cette nouvelle mesure ?

Cette règle est tout de suite moins puissante depuis les nouveaux forfaits sans engagement incluant l'itinérance ainsi que les offres avec engagement avec ou sans mobile, mais il sera important de comparer les prix des offres proposées par les opérateurs étrangers par rapport au prix unitaire des communications en roaming.

Contacté par nos soins, Sosh a bien confirmé cette mesure applicable en date du 01/07 et préviendra tous ses clients des possibilités offertes dans l'Union Européenne. Il ne reste plus qu'à patienter les nouvelles offres des opérateurs étrangers.
Nous avons contacté l'ARCEP à ce sujet, et nous espérons une réponse plus complète dans les prochains jours.

[MAJ 22/06/2014 12H15] : Suite à nos différentes questions en début de mois, l'ARCEP a modifié la version de son son site Telecoms Info Conso. Voici le paragraphe en question :

 «A partir du 1er juillet 2014, un opérateur autre qu’un opérateur national pourra entrer sur le marché pour offrir, séparément, aux clients français des services d’itinérance au sein de l’ l’Espace économique européen. Dès lors que des telles offres existeront, le client pourra souscrire à ces services alternatifs, en parallèle de son contrat avec son opérateur national, en remplacement des services d’itinérance internationale de ce dernier a minima au sein de l’Espace économique européen ou pour une zone géographique plus étendue si les opérateurs arrivent à se mettre d’accord commercialement. Le changement sera gratuit et devra être effectif dans un délai maximum de trois jours ouvrables à compter de la conclusion de l’accord avec le nouveau fournisseur de services d’itinérance. En outre, le client pourra choisir un opérateur alternatif dans le pays européen visité pour les services d’internet mobile.»
 

Tag(s):

OR_SH_AFFI_WE_CV_PROSP_BAN_468x60_Zanox__Affiliation Sosh 1 _2015