Free Mobile peut expérimenter la 4G+ avec la fréquence 1800Mhz

Dans une décision datée du 13 novembre, l'ARCEP (autorité de régulation des télécoms) a autorisé l'opérateur Free Mobile à utiliser la bande 1800Mhz pour expérimenter la 4G+ (LTE Advanced). Cela lui permettra d'agréger deux bandes de fréquences : 1800 et 2600Mhz, afin de multiplier les débits dans une zone donnée.

Les expérimentations techniques auront lieu dans la métropole rouennaise (au Sud de Rouen) dans la commune du Petit Quevilly (Seine-Maritime) sur l'antenne située au 15 rue Pablo Neruda. A l'heure actuelle, Free propose déjà des débits réels en 4G 2,6GHz jusqu'à 110 mégabit/s en download et 40 mégabit/s en envoi sur la zone expérimentale (voir Sensorly) grâce à la présence à proximité d'un équipement Mob-1 «rob76». L'agrégation du 1800Mhz lui permettra d'atteindre de meilleurs débits dans la limite de la couverture conjointe avec les deux fréquences.
Free Mobile possède un spectre de 2 x 20Mhz dans la bande 2600Mhz, et il pourra utiliser 2 x 5 Mhz dans la bande 1800Mhz durant l'expérimentation soit un total de 2 x 25Mhz. L'autorisation prendra fin le 30 Juin 2015.

Orange, SFR et Bouygues Télécom ont expérimenté cette technologie qu'ils proposent dorénavant à tous leurs clients 4G sans surcoût avec la bande 800Mhz et 2600Mhz ou 1800 et 2600Mhz sous réserve d'être en zone de couverture et d'avoir un mobile et forfait compatible.
 

Catégorie(s):

Tag(s):

.